Quand on confine les Gourm’trotters

Nous avons profité d’une semaine de vacances… ensemble… à la maison, pour repartir en voyage.

Le confinement imposé depuis six semaines nous a rappelé des moments de grande proximité voire de promiscuité… vécus pendant notre année de voyage autour du monde.
Le chamboulement de notre quotidien, la nécessaire adaptation de nos habitudes scolaires et professionnelles… ont ravivé en nous l’envie de VIVRE UNE BELLE AVENTURE ENSEMBLE.
Il n’a pas fallu longtemps pour motiver les Gourm’trotters pour ce nouveau voyage.
Durant la première semaine des vacances scolaires, les enfants ont préparé un voyage (et bien travaillé sans finalement s’en rendre compte).
Chacun s’est fait à tour de rôle Guide de voyage pour un périple confiné. Seule contrainte : nous emmener dans un pays que nous ne connaissions pas. Embarquement immédiat.

Première étape : La Norvège avec Merlin

La superficie de la Norvège est de 385 203 km2 et le nombres d’ habitants est 5,368 millions .

Mardi j’ai fait partir ma famille en Norvège. On a fait des activités locales.
On a commencé par un atelier sur Edvard Munch le peintre, ne connaissez-vous pas le Cri ? Nous avons dessiné à la manière de Munch. Admirez notre travail :

J’ai ensuite préparé un lutfisk un plat à base de poisson séché, de bacon, de purée de petits-pois et de pommes de terre. Que des choses que j’aime !
En dessert on a mangé une glace.

L’après midi pour le goûter, j’ai fait des gaufres – j’avais vu que les Norvégiens en mangeaient beaucoup.
J’ai ensuite embarqué tout le monde sur le triathlon du Norseman – un Ironman très difficile. J’ai un peu changé les épreuves, car il est difficile de nager dans les fjords dans le jardin. On a enchainé rollers, vélo et parcours en rampant.

Le soir, on a fait une « Echappées Belles » en mettant le cap sur le Nord.
Nous avons même pu observer une aurore boréale depuis la cuisine

Deuxième étape : direction le Québec avec Malo

Aujourd’hui mercredi 22 avril, c’est moi le guide. J’emmène toute la famille en voyage. J’ai choisi une région d’un pays, qui, malgré le fait que je ne l’ai jamais visité, m’attire par le côté sympathique de ses habitants : Le Quebec!
Pas de mauvaise imitation de l’accent québécois, j’ai prévu de faire appel à de vrais professionnels locaux. D’abord à Jean-François, un guide d’excursions en kayak sur le fleuve Saint Laurent, qui par le biais de sa chaîne YouTube nous a fait découvrir les merveilleux paysages de la région entre grandes étendues d’eau et forêts immenses.

Nous avons ensuite écouté les présentateurs de radio-canada, en live dans un débat sur la gestion du Corona Virus (à 6h du matin heure locale), tandis que Merlin m’aidait à préparer une bonne poutine québécoise (alliage de frites, fromage et bouillon de viande épaissi).

Enfin, et malgré tous nos efforts, nous n’avons pas réussi à dénicher une patinoire ouverte dans ces temps difficiles, ce qui nous a obligé à regarder un match de hockey des Canadiens de Montréal à la TV (en version originale évidemment).

Malgré la distance et la différence de climat entre Rennes et le Québec (1 degré et des chutes de neige annoncées dans le bulletin météo de radio-Canada), cette incursion de l’autre côté de l’Atlantique a, me semble-t-il, plu à tout le monde (leur niveau d’imitation de l’accent québécois n’ayant cependant pas progressé présentement).

Troisième étape : l’Islande avec Saïk

Au début je pensais partir au Texas mais je me suis rendu compte qu’il n’y avait presque rien à raconter.
Le matin je leur avais préparé un escape game avec des questions sur l’Islande. Ils s’en sont très bien sortis.

Après j’ai préparé le repas, j’ai cuisiné du saumon fumé avec des patates. Les Islandais aiment beaucoup ça. En dessert j’ai servi un fromage blanc islandais qui s’appelle le skirr avec des fraises.

Pour l’après-midi je leur avais préparé une activité. Du ski de fond avec des rollers dans le jardin. Tout le monde s’est bien débrouillé à part Papa qui a bien galéré (!). Et le soir on a regardé un épisode d’Echappées belles sur l’Islande. On s’est perdu entre geysers et glaciers.

Petites infos sur l’Islande – demandées par mes parents (> merci Wikipédia !).
L’Islande est un pays insulaire nordique aux paysages spectaculaires composés de volcans, geysers, sources chaudes et champs de lave. Les parcs nationaux de Vatnajökull et Snæfellsjökull comportent d’immenses glaciers protégés. La plupart des Islandais vivent dans la capitale, Reykjavik, qui est alimentée à l’énergie géothermique. Elle accueille le musée national et le musée des sagas, qui retracent l’histoire viking du pays.

Quatrième étape : le Japon avec Yves

En route pour le Japon, c’est Yves le guide…
La journée au Pays du soleil levant s’est déroulé dans les pas de Pascal, auto-stoppeur « Sur la route d’Okinawa »– une traversée du Nord au Sud du Japon – au plus près des Japonais.
Le documentaire est un peu long mais nous embarque vraiment dans une ambiance particulière, dans une autre culture. Comme à la maison nous n’avons pas l’habitude de regarder la télé le matin, nous sommes sortis de cette excursion complètement décalqués quand midi est arrivé.
Yves a fait un saut rapide jusque chez le marchand de sushis – pour nous régaler de spécialités nippones. Nous avons fait appel à notre sagesse intérieure pour savourer en pleine conscience et en grande lenteur les quelques sushis et makis. Les enfants ont finalement été rassasiés – ouf…

L’après-midi, autour d’un Kasutera, gâteau au miel typique du Japon, nous avons joué au Daihinmin (le fameux Président ou trou du cul auquel nous avons si souvent joué durant notre voyage), jeu aux origines japonaises, et au Shifumi – le fameux pierre, feuille, ciseau – qui se nomme là-bas Janken. Jeu de hasard rapide extrêmement répandu au Japon, semble-t’il, pour résoudre de nombreuses situations courantes.
Nous avons aussi participé à un atelier de dessin autour de la vague de Kanagawa du peintre Hokusai. Ce tableau si contemporain date du XVIIIe siècle. Le peintre est considéré comme l’initiateur de la technique manga.

Yves nous avait aussi prévu un karaoké … mais la journée n’a pas été assez longue.

Dernière étape : Le Mali avec Estelle

Quitte à voyager virtuellement autant choisir une destination impossible à découvrir (en ce moment). Cap sur le Mali, ce grand pays de l’ouest africain en proie à des guerres ethniques et religieuses.
Si au Mali, la langue officielle est le Français, il existe quasiment autant de langues que d’ethnies… très nombreuses. Rien de tel qu’une danse africaine avec Amadou et Mariam pour débarquer à Bamako.
On part ensuite vers Tombouctou et ses illustres manuscrits antiques – en partie détruits ses dernières années par des troupes islamistes, et conservés depuis dans une illustre bibliothèque gérée par l’Unesco. On se retrouve au coeur de la bibliothèque de Tombouctou pour une chasse au trésor qui nous permet d’explorer des trésors oubliés.

On prend ensuite la route , direction le Pays Dogon, avec Edouard Baer et Frédéric Lopez. On zappe d’une séquence à l’autre – entre vie dans le village, cultures maraîchères et cérémonies religieuses. Les enfants retiennent leur souffle devant les images des équilibristes à flanc de falaises qui risquent leur vie pour récupérer de la fiente de pigeon – l’or blanc des cultures maraîchères.

Au menu ce midi, mafé riz- légumes > je n’ai pas ressenti un fort enthousiasme de mes ouailles.

L’après-midi s’est écoulé tout tranquillement… il fait chaud au Mali, on manque d’énergie. Farniente et jeu d’Awalé ont occupé notre après-midi, avant de reprendre le chemin de la maison.




2 réflexions sur “Quand on confine les Gourm’trotters

  1. christine lebargy dit :

    Je n’avais pas encore lu, votre semaine de confinement. C’est génial, quelles belles idées vous avez. Vous continuez à nous faire voyager. Bon week end. Christine

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s