Quel accueil !

maisons colorées comme l'accueil chaleureux des Canadiens

Merlin et Saik entourent une peluche géante d'un ours déguisé en ranger

Les petits Gourm’trotters accueillis à bras ouverts par les autochtones

On avait lu beaucoup de choses sur la fameuse hospitalité des Canadiens, le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas un mythe.

Nous en avions déjà eu un premier aperçu dès cet hiver, lorsque Marie, l’amie de Gene la maraine d’Yves, nous avait généreusement proposé de profiter de sa maison sur l’Ile de Vancouver pendant ses propres vacances en Europe. Mais depuis notre arrivée ce lundi nous nous sommes aperçus que Marie n’était pas une exception. Et que la plupart des Canadiens étaient à son image. À savoir : ouverts et accueillants.
Dès notre arrivée à l’aéroport nous nous en sommes vite aperçus.
À une époque où certains érigent des murs à leur frontière, notre entrée au Canada nous est apparue d’une simplicité désarmante. Trois clics sur un clavier,  dix secondes avec le douanier, histoire que ce dernier ait quand même le temps de vous souhaiter la bienvenue au pays des ours bruns et du sirop d’érable et welcome à Vancouver.
C’est allé tellement vite que ce n’est qu’après avoir récupéré nos bagages que nous nous sommes aperçus que le douanier n’avait même pas tamponné nos passeports !!!!
Nous qui pensions qu’il fallait forcément rentrer de cette année autour du monde avec un passeport recouvert de tampons pour légitimer notre statut de globe trotters, nous avons découvert dès nos premiers pas au Canada que le bonheur résidait avant tout dans notre capacité à savourer l’instant présent et tous ces petits moments d’imprévus et de simplicité.
Notre premier voyage entre Vancouver et Tsawwassen où nous avions prévu de passer notre première nuit à proximité de la ligne des ferries est venu nous le confirmer. Non seulement nous avons eu la chance de bénéficier d’un bus particulier pendant plus d’une heure, mais en nous voyant descendre de son car avec nos gros sacs sur le dos et nos yeux fatigués, le chauffeur nous a demandé où nous allions comme ça. Quand on lui a raconté notre histoire, il nous a priés de remonter dans son bus et il s’est empressé d’aller nous déposer au pied de notre hôtel. Notre tour du monde ne pouvait pas mieux débuter…
L’album des photos au Canada > c’est par ici 
Et la première vidéo de Aik’s, le youtubeur > c’est par là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s